Les audits énergétiques au cœur de l’actualité

Les audits énergétiques au cœur de l’actualité

Planète copropriété a pris connaissance d’une campagne visant à promouvoir l’audit énergétique et le diagnostic de performance énergétique collectif dans les copropriétés avant la mise en œuvre obligatoire fixée par la Loi au 1/01/2017.

Planète Copropriété approuve cet objectif tendant à accélérer la rénovation énergétique des copropriétés car ces outils sont constitutifs d’aides à la décision de travaux s’ils sont suivis d’effet.

Toutefois Planète Copropriété estime que d’autre outils plus puissants sont plus efficaces au regard de l’expérience qu’elle a de la mise en place de plans de travaux qu’elle a initié et des études que ses membres ont mené notamment dans le cadre du PUCA (Plan Urbanisme Architecture) auxquelles elle a participé ces dernières années.

En effet l’association a élaborée et mis en œuvre deux méthodes qui ont fait leurs preuves et qui ont été conseillées par de nombreux opérateurs des rénovations énergétiques dont l’APC (Agence parisienne du climat et…), soit le BIC (Bilan Initial de Copropriété) et l’AGP (Audit Global Partage).

Ces outils permettent beaucoup plus qu’un audit énergétique ou un DPE d’inciter les copropriétés à s’engager dans un processus de décision de travaux. Trop d’audits énergétiques ou de DPE restent dans les tiroirs de syndics sans passage à l’acte de rénovation énergétiques…

Première étape, Le BIC (Bilan Initial de Copropriété) :

C’est un outil simple permettant au syndic et au conseil syndical de rassembler  rapidement les informations nécessaires à la réalisation d’un premier état des lieux de la situation de la copropriété.

Seconde étape, l’AGP (Audit Global Partagé) :

Une fois celui-ci réalisé, la copropriété aura une bonne vision pour passer à la phase d’audit mais d’un audit global, pas simplement focalisé sur l’énergie. L’audit global partagé définit en effet un plan d’entretien et de rénovation intégrant les économies d’énergie. Il propose plusieurs scénarios dont ceux obligatoires mais il inclut dans son process les membres de la copropriété pour établir un scénario de travaux qui leur convienne parfaitement et englobe d’autres sujets (amélioration des halls, espace communs).

Dans cette démarche 3 compétences interviennent dès le début du projet : bureau d’études thermique, architecte et ingénieur financier. Ces 3 compétences permettent de proposer un audit énergétique avec des scénarii réalistes d’un point de vue énergétique, architectural et financier.

Ce système prépare efficacement les copropriétés à l’utilisation des nouveaux outils de la loi ALUR que sont précisément le Diagnostic Technique global (DTG) , le Fonds de Prévoyance et le Plan Pluriannuel de Travaux qui vont être de puissants vecteurs dynamiques d’aides à la décision de travaux, en attendant le carnet d’entretien numérique et la maquette numérique sur lesquels travaille Planète Copropriété en tant qu’outils programmatiques.

Planète Copropriété est une association de professionnels experts et de copropriétaires impliqués dans les meilleures méthodes stratégiques de rénovations énergétiques de copropriété.